L'importance croissante de la sécurité des API

Alors que les entreprises poursuivent leur évolution numérique, les équipes de sécurité informatique doivent anticiper les risques liés aux API.


Les interfaces de programmation d'applications (API) sont des intermédiaires logiciels qui permettent aux applications de communiquer entre elles. Les API Web se connectent entre les applications et d'autres services ou plateformes, tels que les réseaux sociaux, les jeux, les bases de données et les appareils. De plus, les applications et les appareils de l'Internet des objets (IoT) utilisent des API pour collecter des données ou même contrôler d'autres appareils.


Les API permettent également un développement et une innovation rapides dans les environnements cloud natifs. Elles simplifient les couches logicielles de bas niveau et permettent aux développeurs de se concentrer sur les fonctionnalités de base de leurs applications. Les API offrent une flexibilité et une rapidité sans précédent à des coûts inférieurs à ceux d'autres approches de développement.


Sécuriser les API


Comment les cybercriminels attaquent les API


Les API auto-documentent souvent des informations, telles que leur implémentation et leur structure interne, qui peuvent être utilisées comme renseignements pour une attaque. Cela en fait des cibles tentantes pour les cybercriminels. Des vulnérabilités supplémentaires, telles qu'une authentification faible, un manque de chiffrement, des failles de logique métier et des points de terminaison non sécurisés rendent les API vulnérables aux types d'attaques décrits ci-dessous.


Attaque de l'homme du milieu ou MITM


Une attaque MITM implique qu'un attaquant relaye, intercepte ou modifie secrètement les communications, y compris les messages API, entre deux parties pour obtenir des informations sensibles.


Attaque par injection (XSS et SQLi)


Dans une attaque par injection de code, un code malveillant est inséré dans un logiciel vulnérable pour organiser une attaque, comme le script intersite (XSS) et l'injection SQL (SQLi). Par exemple, un auteur peut injecter un script malveillant dans une API vulnérable pour lancer une attaque XSS ciblant les navigateurs des utilisateurs finaux, etc. De plus, des commandes malveillantes pourraient être insérées dans un message d'API, comme une commande SQL qui supprime des tables d'une base de données.


Attaque d'authentification volée


À l'instar des attaques par injection, les entreprises doivent également s'inquiéter des failles qui permettent aux attaquants d'accéder directement à leurs dossiers et données clients. L'API configurée avec un mécanisme d'authentification inapproprié est vulnérable à cette attaque et permet aux pirates de détourner l'identité de l'utilisateur et d'accéder aux contrôles d'une API. Les pirates peuvent également tenter des attaques par force brute pour briser les processus d'authentification faibles.


Attaques DDoS


Une attaque DDoS sur une API Web tente de submerger sa mémoire et sa capacité en l'inondant de connexions simultanées ou en envoyant/demandant de grandes quantités d'informations dans chaque requête. Si vous avez une visibilité sur l'API ciblée, vous savez comment elle réagira à un flot de demandes et une bonne protection DDoS aidera à atténuer l'attaque. La protection DDoS est toutefois compromise lorsque vous ne connaissez pas le schéma complet ou les modifications qui ont été apportées au schéma d'une API confrontée à un déluge de requêtes, vous ne savez donc pas comment elle réagira à une attaque.


Protéger les API contre les risques cyber

Comment assurer la sécurité des API ?


Les API simplifient la création d'une application côté client pour un développeur. Cette fonctionnalité de base, accessible de n'importe où via les réseaux publics, signifie que les API sont bien documentées et facilement rétro-conçues. En plus d'être très sensibles aux attaques par déni de service (DDOS) et autres vulnérabilités de sécurité, cela fait des API des cibles attrayantes pour les pirates informatiques.


La sécurité de l'API se concentre sur le traitement des conséquences possibles des interactions directes entre l'API et les pirates malveillants et sécurise la couche application. La sécurité des API Web comprend la détection et la correction des attaques, l'exploitation des vulnérabilités ainsi que le contrôle d'accès et la confidentialité des API. La sécurité des API englobe également la protection de l'intégrité de l'environnement numérique non seulement contre les cyberattaques, mais également contre les erreurs de configuration. Toutefois, la sécurité des API va au-delà de leur protection ; cela inclut également la protection de l'environnement numérique et des données contre tous les risques associés aux API.


Mettre en œuvre les meilleures pratiques de sécurité


L'API est un élément fondamental de l'innovation dans le monde actuel axé sur les applications. Elles sont un élément essentiel des applications mobiles, SaaS et Web modernes et peuvent être trouvées dans les applications destinées aux clients, aux partenaires et internes.


Par nature, les API exposent la logique d'application et les données sensibles telles que les informations personnelles identifiables(PII) et, de ce fait, sont devenues une cible privilégiée pour les attaquants. Sans API sécurisées, une innovation rapide serait impossible.

Spécialiste du développement Web et applicatif, Isphers se concentre sur les stratégies et les solutions pour comprendre et atténuer les vulnérabilités uniques et les risques de sécurité des interfaces de programmation d'application (API).